Publié par : Alépine | janvier 19, 2010

Kebbé b’seniyé

 

Après une petite absence, me voilà de retour avec une nouvelle recette de kebbé que vous avez pu voir en photo dans ce billet . La Kebbé b’seniyé [كبة بالصينية] ou « kebbé au plateau » est l’une des nombreuses variantes de kebbé que l’on trouve en Syrie et aussi l’une des plus répandues, elle se présente sous la forme d’un gâteau et est cuite au four. Elle est formée de 2 couches de pâtes enveloppant une couche de viande hâchée et de fruits secs (noix). Avant la cuisson, on décore la kebbé avec des formes géométriques, la déco que vous trouverez ci-dessous est celle que m’a apprise ma grand-mère paternelle.

La kebbé b’seniyé est un mets qui fait partie du mezzé, que l’on prépare souvent (en même temps que les boulettes de kebbés frites) lorsque l’on reçoit des invités.

NB : On utilise la même pâte à kebbé qu’ici, mais on peut ajouter un peu plus de viande hâchée, cette pâte n’étant pas frite, la viande va rendre la pâte plus compacte et moins sèche.

Ingrédients :

J’avais noté sur un bout de papier les proportions exactes mais impossible de les retrouver. Il faut compter environ 30 à 50 % de la quantité de pâte indiquée ici (sachant que j’étale la pâte finement), et un peu moins que la quantité de farce précisée dans ce même post.

  • pâte à kebbé
  • de la farce (viande hâchée, oignon, noix, épices)
  •  1 oeuf
  • environ 5 c.s de samneh = beurre clarifié (> 100g)

Préparation :

Former des boules de pâte (1). Prendre une boule, la mettre dans un sachet en plastique (de congélation) (2).

Presser la boule avec une assiette plate de façon à obtenir un disque (3). Ou le faire manuellement : aplatir une boule entre les paumes de vos mains mouillées. Disposer les disques sur un plateau rond très largement beurré (4) jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’espace libre.

    

Mouiller vos mains. Appuyer et souder tout en étendant la pâte pour remplir les petits espaces vides (5). Avec des mouvements circulaires, uniformiser et bien lisser la surface (6)

  

Casser un oeuf et l’étaler sur cette couche de pâte (7). Disposer la farce sur toute la surface (suffisamment pour former une couche) (8)

   

Répéter les opérations 1 à 6 pour former la couche au-dessus de la farce.

Mouiller un couteau puis bien marquer les bords (9).

  

Découpage avec les étapes en photo :

C’est bien une découpe, pas du dessin, on plante le couteau jusqu’au bout !

Diviser en 8 parts égales. Dans une part, couper 3 parallèles, espacées régulièrement, à un côté du triangle…

  

puis les parallèles à l’autre côté, on obtient ainsi des losanges sur une première part. Répeter l’opération : couper les parallèles dans les autres parts en prenant pour repère les cotés des losanges avoisinant la part (pour qu’ils soient tous de même dimension).

 

Et voilà le résultat final, une étoile à 8 branches au centre.

On peut ajouter une amande sur chaque losange ou presser avec le doigt chaque losange (c’est décoratif et la pâte adhère mieux)

Faire fondre la samneh et arroser le plat (cela empêche la pâte de s’assécher et la rend plus moelleuse). En mettre un peu plus sur les bords car c’est la partie qui durcit le plus vite.

Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pendant 30 minutes environ.

Couper en parts (les 8). Servir chaud avec une salade et/ou du yaourt nature.

Sahten ! Bon ap’ !


Responses

  1. Ca doit etre trop trop trop bon!!

  2. J’en avais l’eau à la bouche! J’adore la kibbe bsaniyeh; par contre, tu m’as appris quelque chose: je n’ai jamais vu la technique de peindre un oeuf sur la pate! Ingénieux!

  3. une recette très riche et bien savoureuse que je ne connais pas, j’en prends note
    bonne journée

  4. superbe recette! merci pour les étapes bien détaillées !! au noix ça doit etre délicieux!! on utilise la même tchnique pour couper la baklaoua en étoile.
    bises! kouky

  5. Ca a l’air délicieux!!!! J’ai décidé de me lancer! Une petite question: je n’ai pas de hachoir, pour passer la pâte à kibbé, je peux utiliser mon robot à ton avis?
    Merci et à bientôt
    Nadia

    • Bienvenue Nadia !

      Oui tu peux utiliser ton robot, le résultat sera un peu différent mais ça marche quand même.

      à bientôt ;-)

  6. j’adore je connais mais je ne l’ai jamais préparée aussi belle ta technique est géniale pour un résultat parfait!

  7. magnifique!!!

  8. puis-je suggérer d’accompagner le kebbé seniyé par du mtabal (caviar d’aubergine frais au yaourt et à l’ail) plutôt qu’avec un simple yaourt nature ? à Damas, c’est un must .. cela contrebalance par une fraicheur le kebbé qui sans cela aurait été sec.
    Merci pour ton site si utile, ravi de l’avoir découvert.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 713 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :