Publié par : Alépine | janvier 19, 2012

Mákos Beigli / Roulé au pavot

Direction la Hongrie. Je suis revenue de ce voyage avec plusieurs sachets de pavot, dans le but bien sûr de tester des recettes de fameux gâteaux d’Europe centrale. J’aime beaucoup cette culture du café + gâteau qu’on retrouve là-bas. Le pavot est très utilisé dans cette région (et aussi en Europe de l’Est), et il existe un gâteau très populaire en Hongrie, le roulé au pavot ou « Beigli ». C’est un gâteau traditionnel fourré  au pavot ou aux noix, servit durant les fêtes de Noël et Pâques.

Après beaucoup de recherches pour trouver une recette claire et authentique en anglais ou français, je suis tombée sur cette jolie vidéo d’une Hongroise vivant au Canada. C’est donc sa recette que j’ai finalement retenue.

Mon avis :

- Je pense avoir étaler la pâte trop finement, et la farce s’est un peu « décollée » de la pâte après cuisson, mais pour une première fois ça peut aller (au moins ça ressemble à la photo de mon sachet de pavot)!

- Je suis habituée à la bonne brioche française, donc à mon goût la pâte manquait de beurre.

- Mon palais n’est pas encore habitué au pavot (ou à autant de pavot d’un coup), mais je ne perd pas espoir, je testerai d’autres gâteaux au pavot !

Ingrédients

NB : La tasse utilisée dans la vidéo est une petite tasse de 20 cl.

Pâte (pour 2 roulés)

  • 500 g de farine
  • 1/2 cc de sel
  • 2 c.s de sucre
  • le zeste d’un citron
  • un oeuf + un jaune
  • une tasse de lait
  • une c.c de sucre
  • 2 c.c de levure boulangère –> j’ai mis 20 g de levure fraîche)
  • 4 ou 5 c.c de beurre fondu –> j ai mis 40 g de beurre
  • un jaune d’oeuf (pour dorer la pâte)

Farce

  • 1 tasse de lait
  • 1/2 tasse de raisins sec (60 g) 
  • 2 tasses de pavot moulu
  • 1/2 jus de citron
  • 5 c.s de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé

Préparation

La pâte

Délayer la levure dans le lait tiède et la cuillère à café de sucre.

Dans un saladier (ou bol de votre robot), mettre la farine, le sel, le sucre, le zeste et les oeufs. Ajouter le mélange lait+levure puis mélanger tous les ingrédients ensemble.

  

Faire fondre le beurre . L’ajouter à la pâte. Puis recouvrir la boule de pâte formée et laisser reposer (en moins d’une heure la pâte aura bien gonflé).

 

La farce

Faire macérer les raisins secs.

Mélanger le pavot, le sucre et le sucre vanillé.

Dans une poêle, faire chauffer le lait, ajouter le mélange de pavot, les raisins secs et le jus d’un demi citron. Mélanger jusqu’à obtenir la consistance d’une pâte.

   

Etaler la moitié de la pâte (la pâte suffit pour 2 roulés) de façon à former un rectangle. Etaler la farce par-dessus en laissant quelques cm de bord. Rabattre les 2 marges (du côté large), pincer les bords. ( J’suis pas très claire, regardez la photo ! ).

   

Puis rouler la pâte, en partant du côté long. Badigeonner de jaune d’oeuf .

Et enfourner à 180°C jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.

  

Bon ap’ !


Responses

  1. Il est bien beau et appétissant, j’adore ces petites graines de pavot
    Je te souhaite un bon jeudi
    Valérie.

  2. Tu as l’air d’être une perfectionniste : c’est bien :-)
    C’est ainsi que l’on progresse, apprend, et se perfectionne !

    Moi, je le trouve déjà bien réussi ton roulé.
    J’adore le pavot dans les gâteaux & viennoiseries : cela donne un petit côté craquant que j’adore :-)

  3. super beau et très tentant!!merci du partage

  4. J’ai déjà vu cette recette circulée et je t’avoue qu’elle me fait terriblement envie. Tes photos me confirment mon envie d’ailleurs

  5. Il est bien beau ce roulé !

  6. C’est top!

  7. Il est très beau !

  8. Magnifique roulé, il est superbe!!!!

  9. Une bien belle découverte

    Merci

  10. ça donne envie!!!

  11. il est très appétissant ce gâteau!! J’adore les graines de pavot cuites dans un peu de lait après les avoir écrasées dans un petit moulin que ma sœur m’avait rapporté de Tchéquie, mais malheureusement il est cassé!!!

  12. C’est un gâteau très difficile à bien réussir, même pour celles qui en ont l’habitude. Je ne pense pas la pâte trop finement étalée, ça a l’air juste. Deux choses sont importantes :
    1. le poids de la pâte doit être égale au poids de la farce ;
    2. tout à la fin, quand c’est déjà roulé et prêt à être mis au four, prends un bâtonnet en bois (comme pour les brochettes de viande) et pique le roulé à plusieurs endroits, pour laisser sortir l’air pendant la cuisson.
    C’est l’air resté à l’intérieur qui a gonflé le gâteau.
    Je te félicite, fait pour une première fois, c’est très fort !

  13. Traditionnellement la pâte au pavot se prépare à partir des graines ébouillantées et passées au moulin pour les écraser, ensuite cuites assez longtemps avec du miel et des noix, des raisins secs, de l’orange confite et autres… :lol:


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 695 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :