Cuisine syrienne·Plats

Fassoulieh b’zeyt / Haricots verts à l’huile d’olive

J’ai annoncé il y a peu de temps que je prenais une pause mais j’ai parlé trop vite ! Le confinement m’offre du temps et de l’énergie donc je finalise des recettes (Celle-ci a été photographiée en Juin 2017 !) !

Les légumes sont très présents dans la cuisine syrienne et plus généralement levantine, et une manière très courante des les cuisiner est à l’huile d’olive (« bel zeyt »/ بالزيت ). A l’huile, ça sous-entend bien sûr une quantité généreuse. On ne fait pas juste une poêlée !

Les ingrédients sont très simples  : le légume, de l’huile d’olive, des tomates fraîches (pour les haricots ou les gombos), et des aromates : oignon, ail, coriandre. Les proportions, méthodes de préparation diffèrent d’une région à l’autre.

Par exemple à Alep, on utilisera des graines de coriandre moulues alors qu’à Damas (et la plupart des autres villes syriennes) ce sera de la coriandre fraîche. Personnellement, j’aime ajouter les deux (la fraîche en fin de cuisson pour moi).
On peut relever le plat avec un peu de piment frais ou un peu de concentré de piment.

Les légumes préparés ainsi se mangent avec du pain (et pas du riz).

Aujourd’hui je vous montre comment on prépare les haricots verts à l’huile d’olive [فاصولياء بالزيت ]. On peut aussi bien utiliser les haricots verts « classiques » ou les coco plats. C’est très simple et très gouteux ! Et c’est considéré comme un plat et non pas un accompagnement.

Ma mère a toujours mis des oignons dans ce plat, après quelques recherches, visiblement beaucoup le préparent uniquement avec l’ail.

Ingrédients

  • 700 g d’haricots verts
  • 700 g de tomates (6)
  • 300g d’oignons (2)
  • 4 gousses d’ail
  • 5 à 10 cl d’huile d’olive
  • graines de coriandre moulues (1 c.c) et/ou coriandre fraîche
  • sel
  • (optionnel : 1c.c de concentré de tomates)

Préparation

Chauffer une sauteuse ou cocotte, y verser l’huile d’olive.

Emincer les oignons. Les faire revenir dans l’huile.

Hacher l’ail puis l’ajouter ainsi que la coriandre.

Pendant ce temps, couper les haricots (environ 5 cm de longueur pour moi). Les ajouter aux oignons.

Couper les tomates en dés (vous pouvez les peler au préalable mais personnellement la peau des tomates ne me dérange pas)

(Sur la photo ci-dessous, j’avais oublié d’ajouter l’ail et la coriandre, il vaut mieux les ajouter en même temps que les oignons dans l’huile d’olive)

Ne pas ajouter d’eau du tout !

Couvrir. Laisser mijoter (à feu moyen) pendant 1h ( jusqu’à ce que les haricots soient fondants (on ne cherche pas à obtenir des haricots croquants). Faire sauter de temps en temps.

Servir avec du pain.

Sahten !

4 commentaires sur “Fassoulieh b’zeyt / Haricots verts à l’huile d’olive

  1. Quelle bonne nouvelle de savoir que cette pause annoncée est plus courte que prévue ! Cette recette a l’air dingue ! Je vais vite la tester.
    Merci pour le partage et pour ces photos qui sentent bon la Méditerranée 😍

  2. Bonjour, je suis tellement heureuse de découvrir votre blog! Tout à l’air délicieux, les explications sont claires et les photo très belles. Merci pour tout ça. Je suis moi-même de mère alépine et je rêve de retrouver quelques recette de feu ma mère et ma tante. En particulier un gâteau un peu sec que l’on prenais avec le thé et qui s’appelle le Nāhi. Il me semble qu’il est préparé sans beurre et à l’huile végétale. Je sais aussi qu’il sert de base au Maringha. Si vous en trouvez la trace merci de me faire signe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s