Epices et condiments·Mezzé, Entrées

Khobz bel fléfleh

khobz bi fléflé

Voilà une autre recette faîte à partir de la pâte à fatayer, Khobz bel fléfleh خبز بالفليفلة ou pain aux poivrons. C’est une pâte garnie d’une purée de poivrons rouges (doux et pimentés) mélangée à des graines de sésame et de nigelle, et de l’huile d’olive.

Particulièrement populaire dans la campagne d’Alep (au Nord de la Syrie), la recette authentique est faîte avec du pain « tannour », un pain sans levain cuit dans un four appelé justement « tannour ». C’est un four vertical en terre cuite, d’une hauteur d’environ 1m, chauffé au bois (photo ici ), le pain est cuit sur les parois du « tannour ».

Ingrédients (pour une pizza de 24 cm de diamètre environ. Vous pouvez aussi opter pour de petites pizzas) :

  • 2 c.s de pâte de poivrons
  • 1 c.c de concentré de tomates (optionnel)
  • 1 c.s de graines de sésame
  • 1 c.s de graines de nigelle
  • 2 c.s d’huile d’olive 

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients ensemble. Les quantités sont approximatives, il faut goûter !

Etaler la pâte très finement puis étaler la garniture sur celle-ci.

khobz bel fléfleh

 Enfourner pour 10 minutes environ, à 180°.

 Sahten ! Bon appétit !

 

Comment faire la pâte de poivrons  دبس الفليفلة ?

Sous le soleil de l’été, aux côtés des piments d’Alep , des poivrons rouges sur de grands plateaux sont séchés à l’air libre. Chaque mère de famille prépare sa propre pâte ou « dibss », en grandes quantités généralement, de façon à en avoir jusqu’à l’année suivante. Le « dibss fléfleh » est très utilisé dans la cuisine syrienne pour l’assaisonnement de plats et mezzés et aussi comme préparation de base pour cette recette ou en tartinant du pain (façon Nutella ;-)). Il est plus ou moins fort selon la proportion de piments ajoutés par rapport aux poivrons.

J’avais pris des photos il y a plus de 2 ans lorsque ma grand-mère avait fait le sien.

Voici la méthode de préparation :

1) Laver, couper puis épépiner les poivrons et piments

2) Les mixer à l’aide d’un hâchoir à viande

IMG_8854

3) Etaler la préparation dans un grand plateau, puis laisser sécher sous le soleil quelques jours (2 à 3 jours)

fléflé

4) Remplir ensuite des bocaux en ajoutant de l’huile d’olive et du sel pour la conservation.

Le goût de cette pâte dépend de la qualité des poivrons rouges mais aussi du soleil. Difficile d’obtenir le même résultat en France où le temps est imprévisible et le soleil pas assez fort. Vous pouvez essayer de la préparer en séchant les poivrons au four, je n’ai toujours pas testé cette méthode.

Où la trouver ?

Dans les épiceries turques (le goût est par contre « industriel », différent du fait-maison).

On prépare le même genre de pâte ou purée en Turquie et en Arménie.

13 commentaires sur “Khobz bel fléfleh

  1. @Alepin @virginia

    I tried to make my oven dried red pepper paste « debs flayfleh », it was not bad but not the same as the sun-dried one.

    Dibs flayfleh is the only ingredient I failed to find here in London. Next time I am in Syria I will bring a big patch with me.

  2. J’ai un magasin turco-syrien dans mon quartier. J’y cours.
    S’il faut compter sur le soleil parisien pour faire sécher ses piments, on attendra encore très longtemps.
    je voudrais savoir si tu trouves ici le mélange d’épices utilisé au Moyen -Orient sous le nom de Ibhar
    A bientôt.

  3. @ Virginie

    Oui c’est possible de les faire sécher au four (c’est précisé à la fin du billet ;-)) mais comme le précise Kano ça ne donne pas le même goût.

    @Nadjibella

    Si tu es sur Paris, ça m’intéresserait de connaître ce magasin turco-syrien.
    Pour le « bhar », il me vient de Syrie directement. C’est vrai que si tu veux cuisiner des plats typiques, il est indispensable.
    Je te conseillerais de regarder justement dans ce magasin 😉 ou alors dans les épiceries libanaises (« Les délices d’Orient » dans le XVe (http://www.parisculinaire.com/fr/boutique/libanais.html) regorge de produits du Moyen-Orient)

  4. Le magasin est dans le 20ème arrondissement, métro Ménilmontant, bd Ménilmontant. Il faudra que j’aille voir le nom et le n° de la rue.
    J’ai connu le magasin du 15ème quand j’enseignais dans le quartier.
    Je vais jeter un coup d’œil sur leur site.
    Merci Alépine.

  5. هيدي أول مره بسمع بدبس الفليفلة بالغم كتير بروح سورية و حلب إريب’ ! بس معلومة جديدة ألف شكر

    1. هذا أول تعليق يصلني باللغة العربية ! شكراً يا مرام
      يعد دبس الفليفلة من المكونات الأساسية في المطبخ الحلبي فهو يستخدم في العديد من الطبخات أو يدهن على الخبز

  6. Ping: ThinkFood
  7. Salââm Alépine
    Est-ce que ce plat pourrait aussi s’appeller « Sfiha », sorte de pizza très fine réalisée dans la cuisine syrienne (mais aussi turque)?

    1. Wa alaykom assalam Safiya !

      Hmm non ! Pour parler de « sfiha », il faut absolument qu’il y ait de la viande hâchée, c’est l’ingrédient principal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s