Publié par : Alépine | septembre 3, 2010

Kebbé nayyé

La Kebbé nayyé [كبة نيّة], est une entrée traditionnelle du Ramadan en Syrie, et à Alep principalement. Le nom du mets veut dire « Kebbé crûe » car à l’origine elle se prépare avec de la viande hâchée crûe en plus du boulghour (avec une proportion plus importante de viande que pour la kebbé me’liyyé), mais avec les risques de manger de la viande crûe, cela se fait de moins en moins. Je vous livre donc une recette végétarienne, comme l’a toujours faîte ma mère. Elle est rapide à faire et bien goûteuse.

Plusieurs versions de ce plat existent, à Damas et au Liban ce ne sont pas des boulettes de kebbé que l’on façonne comme à Alep, mais la pâte de kebbé est étalée dans un plat (comme un tartare d’agneau), décorée d’oignons et d’huile d’olive et de menthe.

Ingrédients :

  • 200 g de boulghour « jaune » fin (bourghol)
  • 1 oignon
  • 5 cl d’huile d’olive
  • 1 tomate
  • 1 c.s de dibss fléflé (concentré de poivrons/piments)
  • 1/2 c.c de cumin
  • sel

Préparation

Laver le boulghour, puis le couvrir d’eau et laisser gonfler 15 minutes environ.

Hâcher finement l’oignon, le faire revenir dans une poêle dans l’huile d’olive.

 

Ajouter la tomate, le dibss fléflé et le cumin au boulghour, passer au hâchoir (ou à défaut, un mixer)

  

Ajouter ensuite la pâte obtenue au mélange oignon et huile d’olive. Mélanger (bien malaxer). La pâte doit être compacte et un peu humide (elle sèchera légèrement après confection). Prendre de petites boules de pâte, presser sous les doigts (y laisser une empreinte).

  

 

Disposer dans un plat. Réserver au frais. On parsème traditionnellement de persil et noix hâchés.

Sahten ! Bon ap’ !


Responses

  1. J’ai fait des confitures d’abricots au soleil en

    Bourgogne au mois de juillet, elles sont

    réussies. Je ne les ai pas du tout fait cuire.

  2. Très appétissant, c’est très beau avec les brins de persil par dessus. Les photos sont très chouettes, on comprend la recette au premier coup d’oeil.

  3. Y a rien a dire, j’aime vraiment toutes tes recettes!!

  4. j’adore cette version alepine du kibbe nayieh! beaucoup plus savoureux que chez nous.

  5. Quel délicieux voyage cette recette!
    Bises

  6. Ah mais oui c’est donc crue…c’est risqué mais si la viande est fraîche, ça doit être extra! CA en a tout l’air en tous les cas!

  7. super!!! ca me plait l’idée sans viande! je pense le faire demain, mais que me conseillerais tu de présenter avec comme plat ou entrée?

    • A Alep, on prépare souvent pour le Ramadan comme entrées et la kebbé nayyé et la mhammara, on mange alors cette dernière avec la kebbé au lieu du pain. Sinon j’pense qu’une salade bien fraîche, genre fattouch, taboulé ou laban bi khyar, accompagnerait très bien la kebbé nayyé. Pour le plat, j ‘ai pas d’idée particulière.

      à +

  8. Je les connais et je les aime, crus ou cuits en forme d’oeufs, je retiens avec plaisir cette jolie recette… J’espère que tu vas bien… Amitiés

  9. J’ai fait ta recette en apéritif…Quel délice ! Tout le monde s’est régalé ! Mais je voudrais bien faire la recette avec du mouton ( j’en ai mangé à Alep et j’en rêve encore !).J’ai un excellent boucher chez lequel je suis sûre de pouvoir de trouver une viande assez fraîche pour ête manger crue !
    Tu peux m’aider?
    Merci encore mille fois !
    …Euh…Choucran !

    • Merci bcp Martyne (Choukran ktir :-)) pour ton commentaire ! Ca me fait très plaisir que tu aies testé et qu’en plus ça te plaise 🙂
      Et ça me motive pour essayer la « vraie » version avec la viande crûe, que j’ai goûté que chez ma grand-mère (ma mère étant un peu contre ce type de plat !!).
      Je vais rapidement tester et dès que j’ai les proportions exactes je te les donnes aussitôt.

      à très bientôt,

  10. This recipe looks delicious. Thanks for the new index. It was a brilliant idea. Your recipes are easier to find now. I studied french in school but I find it a bit hard to write in french, so please excuse me for using English 🙂

  11. […] […]

  12. quand j’étais étudiante j’avais une amie syrienne et elle me faisait souvent des kebbe, mais avec de la pomme de terre et des noix je crois, c’était à tomber par terre. Je testerais bien ta recette!

  13. cette kebbe s’appelle « ish » a prononcer « itsh »
    🙂

    • vous avez tout a fait raison, et surtout les assyriens qui le font.إِجّ en arabe.

      • Pas tout à fait d’accord, ça y ressemble mais ce n’est pas ça. Ca s’apparente plus à une salade de boulghour. Comme ici :


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :