Desserts

Clafoutis aux cerises

En feuilletant le dernier numéro du magazine Régal (41), j’ai repéré une recette de clafoutis accompagnée d’une note historique (cf ci-dessous). Elle m’a tout de suite plu (j’aime dès qu’il y a une petite histoire !) et j’ai surtout retenu qu’il ne fallait pas dénoyauter les cerises. Ce qui fait un sacré gain de temps et rend la chose ultra rapide (moins de 10 minutes de préparation !). Je me suis donc précipité pour tester ce clafoutis aux cerises entières (et non pas aux griottes comme le veut la tradition) et je n’ai pas été déçue ! Mais je ne sais pas si j’oserais le refaire ainsi pour des invités, ça se fait de servir des noyaux ?

La recette de ce gâteau (les Limousins tiennent à cette définition du clafoutis) que l’on cuisait à l’origine dans les fours à pain après la fournée consiste en un appareil de type pâte à crêpes épaisse que l’on verse sur des griottes noires du Limousin. Celles-ci ne sont pas dénoyautées, la présence des noyaux permettant de conserver le jus pendant la cuisson, de renforcer le goût et d’apporter une note boisée. « On ne lui demande pas de la tenue : un bon clafoutis monte lors de la cuisson et retombe inévitablement en refroidissant« , précise le recueil de produits du terroir et de recettes traditionnelles du Limousin (éditions Albin Michel/CNAC).

Ingrédients

Je vous ai transcrit ci-dessous la recette du magazine Régal pour un grand plat pour 6 personnes. J’ai divisé les quantités par 2, j’ai obtenu 3 mini clafoutis (moules de 5 cm de diamètre) et 3 clafoutis individuels (moules pour crème brûlée)

  • 750 g de cerises noires
  • 3 oeufs + 1 jaune
  • 125 g de sucre en poudre
  • 50 g de beurre + 15 g pour beurrer le moule
  • 75 g de farine
  • 25 cl de lait entier
  • 1 sachet de sucre vanillé

Préparation

Fouetter vivement les oeufs entiers, le jaune, le sucre et le sel. Incorporer le beurre fondu tiédi, puis la farine.

  

Délayer avec le lait en fouettant pour obtenir une pâte lisse. Rincer les cerises (ne pas les dénoyauter). Les disposer dans un plat à four beurré (ou plusieurs petits moules pour moi).Verser la pâte sur les cerises.

  

Enfourner dans un four préchauffé à 180°C, et faire cuire 40 minutes pour un grand plat, 20 à 25 minutes pour les petits (photo de droite : en fin de cuisson, juste avant que les clafoutis retombent…).

  

Servir le clafoutis tiède, saupoudrer de sucre vanillé. 

 Bon ap’ !

 

14 commentaires sur “Clafoutis aux cerises

  1. j’ai envie de le faire comme ça depuis que j’ai vu la recette sur le site de Mercotte; l
    idée est ludique, les images ravissantes et me plaisent beaucoup!

  2. Ça c’est le VRAI clafoutis, simplement cerises et pâte à crêpes. Moi je la fais aussi pour les invités, (j’enlève les queues) mais il faut les prévenir que les noyaux sont toujours là ! Avec les queues, c’est joli en plus, je trouve.
    N’importe quelles cerises font l’affaire, les limousins en ont plusieurs sortes dans leurs jardins ;-), quand il monte on dt qu’il « bouffiole » dans le four.

  3. Je retire les noyaux ! mais je laisse deux cerises en décor avec leurs queues et j’ajoute dans la pâte quelques gouttes d’essence d’amandes amères ( remplace le goût laissé par les noyaux )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s