Publié par : Alépine | juin 8, 2011

Ma’loubeh

La Ma’loubeh est une spécialité de la région de Hauran (région au sud de Damas, à la frontière jordanienne), berceau de la révolution syrienne actuelle, qui a débuté depuis bientôt 3 mois. Si j’ai choisi de faire et publier cette recette en cette période, ce n’est donc pas par hasard. Je la dédie à ma Syrie meurtrie que j’espère inchaa’llah libre.

Un modeste hommage…

– à Daraa, Homs, Banias, Tal kalakh, Hama… toutes ces villes assiégées, bombardées, privées d’eau et d’électricité pour des manifestations pacifiques,

– aux milliers de martyrs, blessés, prisonniers, torturés…, 

– au petit Hamza al Khatib, torturé, mutilé et tué,

– à tous les enfants qui ne sont pas épargnés par ce régime barbare

Revenons maintenant à la recette. La ma’loubeh, maqloubé, ou encore maqlouba, maglouba, [ المقلوبة ] est un plat à base de viande, riz et légumes frits ( le plus souvent des aubergines mais ça peut être aussi du chou fleur, ou des pommes de terre). Son nom veut dire en arabe « retournée » ou « renversée » car elle se cuit dans une marmite que l’on retourne à la fin de la cuisson sur un plateau faisant apparaître les aubergines frites.  C’est un plat populaire en Syrie mais aussi en Palestine et Jordanie. Il s’accompagne traditionnellement de Laban (yaourt nature).

Vous pouvez mettre la viande que vous souhaitez : viande hâchée et/ou en morceaux (en général de l’agneau ou du poulet).  Ma mère ajoute un peu de viande hâchée, pour éviter aux aubergines de coller au fond du faitout. Et ma grand-mère ajoute des graines de cardamone dans le bouillon de viande, j’aime beaucoup la saveur que ça apporte !

Ingrédients (pour 5 personnes environ)

  • 600 à 700 g de gigot d’agneau
  • 150 g de viande hâchée
  • 800 g d’aubergines
  • 1 + 1/3 tasse de riz basmati (350 g )
  • 2,5 tasses de bouillon de viande
  • 50 g d’amandes émondées entières (ou pignons)
  • sel, b’har, graines de cardamone
  • de l’huile (pour frire les aubergines)
  • du beurre (pour poêler les amandes)

Préparation

Couper  les aubergines en rondelles (ou en tranches dans le sens de la longueur) assez épaisses (1cm d’épaisseur), les saler pour qu’elles dégorgent l’eau.

  

Mettre la viande dans un autocuiseur. La recouvrir d’eau. Monter à ébullition puis jeter l’eau. Recouvrir d’eau, saler, poivrer et ajouter quelques graines de cardamone. Mettre à cuire.

 

Pendant ce temps, rincer le riz. Le tremper dans de l’eau chaude pendant 15 minutes (le temps de frire les aubergines et cuire la viande hâchée).

Essuyer les aubergines. Les faire frire dans de l’huile. Cette étape est importante ! Les aubergines doivent être bien frites (pas grillées ou juste poêlées) pour qu’ensuite le riz se parfume et se colore.

 

Dans un faitout (de préférence anti adhésif) faire revenir la viande hâchée dans un peu d’huile (et avec un peu d’oignons si vous le souhaitez). Etaler de façon homogène la viande cuite dans le fond.

Disposer les aubergines par-dessus (2 couches), et sur les parois. Ajouter le riz égoutté. Puis le bouillon issu de la viande d’agneau cuite précédemment.

 

 

Mettre à ébullition. Puis réduire à feu doux et laisser cuire jusqu’à absorption de l’eau. Laisser reposer une dizaine de minutes avant de démouler.

Couper chaque amande en 2, faire revenir dans une poêle dans 10 g de beurre environ, jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Réserver de côté.

Reprendre le faitout. Presser le riz (en appuyant bien sans écraser, pour que les graines de riz s’attachent), délimiter les bords. Prendre une assiette plate, la poser par-dessus. Puis retourner d’un coup sec (c’est un peu délicat ! ).

  

Parsemer d’amandes grillées.

Sahten ! Bon ap’ !

Servir accompagné de yaourt nature (laban) et de légumes au vinaigre (mkhallal)

 


Responses

  1. Encore une découverte, j’adore ce genre de plat bien goûtu! Ton hommage est très louable.

  2. Encore un plat que je ne connais pas du tout mais qui m’a l’air vraiment très gouteux.
    Merci de nous faire découvrir toutes ces belles recettes.

  3. quel bon plat!!!!!

  4. miam, appétissant !!!
    j’adore ce genre de recette
    je vais essayer
    et hop dans mes favoris !
    as

  5. Ça me donne bien faim !

  6. Superbe recette, merci !

  7. Encore une recette à essayer,chouette!!!

    J’espère que la Syrie retrouvera sa liberté bientôt,inchaa’lla,nous pensons beaucoup à ses habitants et plus particulièrement à la famille de notre ami.

  8. Mmmh très bonne recette, particulièrement pour les friands d’aubergines (comme moi!).
    C’est ma belle soeur qui me la apprise, son mari vient de Hama!

    Je salue par ailleurs ta dédicace à la tragédie syrienne qui se produit en ce moment. Que Dieu les aide et que la justice revienne au Proche Orient. Pensée solidaire particulière pour la Syrie qui agonise, pour la Libye qui souffre et pour la Palestine qui persévère dans sa lutte pour le Droit et la Liberté!

    A très vite.

  9. De bien bonnes saveurs qui me font voyager
    Je te souhaite une très bonne fin de semaine en espérant une météo clémente.
    Valéri€

  10. merci beaucoup ma chère pour cette recette
    que dieu garde la syrie et le peuple syrien.

  11. j’adore ce plat très appétissante ta maloubé

  12. tres belle maaloube’ et allah yerham Hamza elkhatib et tous les chouhadas Syriens
    bisous

  13. De tout coeur avec les Syriens qui souffrent
    je retiens aussi cette belle recette qui m’enchante

  14. Super recette, d’autant que j’adore les aubergines. Mais je n’ose jamais les cuisiner, car je ne sais pas comment les faire dégorger de leur eau correctement et dans tous les cas, en les cuisinant elles rendent énormément d’eau. J’ai essayé de les laisser reposer plus longtemps après les avoir saupoudrées de sel, j’ai même augmenté la quantité de sel une fois (j’ai alors frôlé la catastrophe…), sans succès.
    Un conseil à me prodiguer ? 🙂

    • Merci Sili pour ton commentaire !
      Je n’ai pas vraiment de conseil à te donner. Les aubergines vont dégorger d’eau en les salant, mais elles vont quand même absorber de l’huile au moment de la friture. Et pour ce plat, le riz va ensuite récupérer du gras des aubergines…

  15. Makloubé, Mennsaf, mlouriye, bamiés, waraq ennab, Knafé (nabulsi)…: Que de merveilleux souvenirs culinaires de notre séjour de 2 ans au nord de la Palestine!! Je m’étais fait tout un monde de ces recettes et voilà que vous me les rendez accessibles. Je vais m’empresser d’aller acheter les ingrédients à Paris pour préparer un repas surprise à ma femme (enceinte de jumeaux, et allitée) ce WE.

    Shouhran e ktire

    P.S: Je n’arrive pas à retrouver le nom d’un plat incroyale, sorte de mille feuilles de galettes de pain « tabounrevenus dans l’huile d’olive, avec pignons de pain, ail ognon épices etc…un régal

    • Choukran ktir pour votre commentaire !!

      Je pense que vous faîtes référence au plat typiquement palestinien, le m’sakhan.

  16. Mon coeur se serre en pensant a la Syrie et a toutes les victimes de tous ces régimes monstrueux que les gens ont eu à subir à travers le monde arabe depuis des décennies; heureusement que l’histoire prouve que tout change, un jour ou l’autre.
    Il faut continuer a vivre malgré tout, et à cuisiner; j’adore la ma’loubeh, qui est le plat préferé de mon ami Palestinien, que sa mère lui faisait si bien.

  17. Merci !!!!
    J’ai grandi en Jordanie et je mangeais ce plat chez notre voisine… je n’ai jamais oublié !
    M’en vais préparer ça pour ma petite famille, à coup sûr ça va leur rappeler quelques souvenirs….

  18. C’est intéressent ! par ce que les palestiniens ont préparer le même plate mais avec chou-fluer et carotte.
    Thank you for giving a historical and cultural background to each plate.
    Merci!

  19. un grand bravo alepine!

  20. […] les étapes en photos de la recette sont ici […]

  21. Merci pour toutes ces recettes qui me permettent d’impressionner ma mama en lui faisant les recettes qu’elle nous faisait enfant!
    J’ai du ajouter beaucoup d’eau pour que le riz finisse de cuire! Je ne sais pas où j’ai fait l’erreur… Mais au final c’etait très bon! ouf!

  22. bonsoir
    j’avoue que tout ses plat on l’air meilleur que la façon dont je les prépare.
    mon marie est d’origine syrien mais moi pas donc j’ai due apprendre a lui cuisiné ces plat préférer en ecoutant attentivement ma belle mère au bout du fil ( elle est en syrie, que Dieu preserve tout ses gens de se qui se passe labas et qu’enfin il y ai liberté)
    mais maintenant je sais qu’avec toute ses photo et recette que tu partage avec nous, nous pourrons faire plaisir a notre entourage!
    Merci a toi tu fait un travail fabuleu et bonne continuation

  23. Merci pour ce site que je découvre aujourd’hui en vérifiant la recette du makdouss. Mon mari et moi sommes tombés amoureux de la Syrie en 2005, et nous y sommes retournés 2 autres fois, en y ajoutant la Jordanie et le Liban. Cette région est magnifique et ses habitants d’une grande hospitalité, et notre cœur saigne lorsque nous voyons ce qu’il s’y passe en ce moment. Pourrons-nous un jour y retourner? Je suis méditerranéenne, née en Tunisie, et j’adore cette cuisine ! Je vais m’empresser de faire la maloubeh (j’avais mangé en Jordanie le mensaf cuisiné par un Irakien!)

  24. ne connaissant pas votre blog, je n’ai pu vous cité comme source de ma recette d’autant que je l’ai trouvé sur le blog de Saléha « aux délices du palais » que je cite dans mon billet….merci en tout cas pour votre commentaire qui m’a fait découvrir votre blog
    bonne journée

  25. Houlala, je l’avais fait il y a très longtemps pour 30 personnes, au poulet ! Un délice , mais la journée entière à cuisiner !

    • Aujourd’hui, en consultant ce site de recettes,
      je m’aperçois avec horreur que cela fait déjà 5 ans que ce conflit détruit le peuple syrien!..
      Quant à la recette, je la trouve super bien expliquée, avec des détails sur les proportions et les temps de cuisson, car moi-même française épouse d’un Syrien de Hama, je réalise souvent ces recettes au jugé, et ces précisions m’ont été très utiles!..
      Merci, et tous mes vœux aux Syriens

  26. Bonjour!
    Aujourd’hui, en consultant ce site de recettes, je m’aperçois que cela fait 5 ans que le peuple syrien souffre d’un conflit qui le dépasse.
    Moi-même, épouse d’un Syrien de Hama, j’ai appris bon nombre de recettes, mais que je réalise un peu « au jugé », et je trouve que celle-ci est très précise tant dans les proportions que les temps de cuisson, avec de bons conseils de détail familiaux!..
    Pour éviter un plat trop gras, j’utilise des aubergines grillées surgelées, et ça raccourcit le temps de préparation!

    • Bonjour,

      Merci pour ce commentaire 🙂
      Oui 5 ans déjà 😦
      J’ai appris à prendre des mesures précises avec le blog 🙂 pour justement faire découvrir la cuisine syrienne (car qqn qui ne l’a jamais goûté ne pourra estimer les quantités).
      J’ai déjà testé les aubergines grillées congelées mais je n’étais pas du tout convaincue, pour moi elles manquent de saveur.

      à bientôt 😉

      • Coucou Alépine,
        Je vous réponds à propos des aubergines grillées surgelées.
        Je suis d’accord sur leur manque de saveur si elles sont décongelées au micro-ondes. Il suffit de les placer en une couche et badigeonnées d’huile dans un four préchauffé pendant 5 à 10 minutes, en les retournant, elles retrouveront du goût sans absorber trop de gras. D’autre part, comme elles sont fines, il ne faut pas oublier de doubler les couches.
        J’ai réalisé cette recette dimanche dernier, et mon vieux beau-père syrien de Hama s’est régalé!..
        Sahten
        Chabanou

        Envoyé de mon iPhone

        >

  27. bonjour,
    j’ai essayé ce plat et tous le monde s’est régalé, j’n’ai pas mis de viande hachée et j’ai fait cuire mes morceaux de viande (épaule d’agneau) avec le b’har (parce que ce n’est pas mentionné) que j’ai ensuite émincé… merci de nous avoir présenté cette recette pleine de saveur,
    bonne journée


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :