Publié par : Alépine | janvier 18, 2015

Royal Chocolat ou Trianon

trianon royal chocolat

Pour les amoureux du chocolat, voilà THE gâteau à tester 🙂 Chocolat et praliné, il est très gourmand ! C’est un dessert qui se mange quelques temps après le repas (plutôt pour le goûter), pour pouvoir l’apprécier pleinement, sinon on risque de le trouver un peu lourd.

La recette de ce Trianon ou Royal au chocolat est de Christophe Felder et j’aime beaucoup ses recettes (j’ai son excellent livre « Pâtisserie !« ) : simples, bonnes, accessibles à tous. Mais celle-ci, n’était pas dans son livre, je l’ai trouvée dans le magazine Elle à table.

J’ai apporté 2 petites modifications : au lieu des 50 g de chocolat au lait et 50 g de pâte de noisettes, j’ai mis 100 g de chocolat pralinoise (marque Poulain et Carrefour aussi en fait maintenant). Et le chocolat que j’ai utilisé était légèrement plus amer, c’est vraiment important d’utiliser un chocolat fort en cacao, car la dacquoise et le craquant sont plutôt très sucrés, et il faut rééquilibrer.

Pour la présentation, un peu trop simple à mon gôut, j’ai opté pour celle de mon pâtissier : des feuilles de chocolat, un macaron, et j’y ai ajouté des noisettes caramélisées (recette trouvée dans le livre de C.Felder).

Trianon Royal

Ingrédients

Pour le craquant gavottes :

  • 50 g de gavottes
  • 100 g de chocolat praliné (pralinoise)
  • 50 g de pâte de praliné (j’utilise celle-ci)

Pour la dacquoise :

  • 75 g de blancs d’oeufs (= environ 2 gros blancs d’oeufs)
  • 50 g de sucre en poudre
  • 100 g de sucre glace
  • 50 g de poudre d’amande
  • 20 g de poudre de noisette

Pour la chantilly au chocolat :

  • 30 cl de crème liquide entière (j’ai utilisé de la 35%)
  • 6 cl de lait entier
  • 120 g de chocolat noir À 60 % de cacao (64% pour moi)

Pour la finition

  • un peu de poudre de cacao
  • noisettes caramélisées, un macaron (chocolat), feuilles de chocolat.

Trianon Royal chocolat

Préparation

Pour le craquant.

J’utilise des gavottes déjà émiettées (commercialisées sous le nom de « Paillettes Eclats de crêpes dentelle »,  le prix au kg est quasi identique, et vu que le biscuit en soi ne m’intéresse pas, j’achète la version émiettée pour un gain de temps).

Faire fondre le chocolat (au micro-ondes pour moi). Dans un bol, mélanger le praliné, et les brisures de gavottes. Une fois le mélange homogène, ajouter le chocolat fondu, bien mélanger.

praliné gavottes craquant

Préparer une plaque couverte de papier sulfurisé sur laquelle vous poserez un cercle à pâtisserie de 22 cm environ (j’ai utilisé un hexagone). Verser le mélange dans le cercle. Réserver au congélateur au moins 10 mn.

IMGP0217-1 craquant

Pour la dacquoise

Préchauffer le four sur th. 5-6/170°. Tamiser le sucre glace et les poudres d’amande et de noisette. Monter les blancs en neige au batteur muni d’un fouet jusqu’à ce qu’ils soient fermes puis ajouter le sucre en poudre. Incorporer délicatement le mélange sucre glace et poudres et mélanger à la spatule sans faire retomber les blancs. Garnir avec une spatule l’intérieur d’un cercle de 22 cm posé sur une plaque de cuisson tapissée de papier sulfurisé. Faire cuire 20 à 25 mn. A la sortie du four, découper le biscuit qui dépasse du cercle, réserver.

(Ma dacquoise a gonflé sur les cotés mais est retombée au milieu, d’où l’épaisseur assez importante sur les photos finales)

meringue dacquoise

dacquoise dacquoise noisettes

Pour la chantilly au chocolat :

Faites fondre le chocolat cassé avec le lait (au micro-ondes pour moi). Mélanger et lisser. Laisser tiédir.

crème liquide chocolat chocolat crème liquide

Fouetter la crème bien froide en chantilly dans un saladier bien froid. Cesser de fouetter quand la crème tient entre les branches du fouet et a doublé de volume, puis réserver au frais. Je l’ai montée très ferme, pour avoir une crème dense, on peut la faire plus légère.

Mélanger la crème chantilly et le chocolat fondu aussi vivement que possible à l’aide d’une spatule.

chocolat chantilly

Chantilly chocolat chantilly chocolat

Pour le montage : garnir le cercle contenant la dacquoise avec la moitié de la chantilly au chocolat, déposer le craquant et recouvrir du reste de chantilly (à la poche à douille) jusqu’au bord du cercle. Laisser prendre au réfrigérateur pendant 24 h (si vous pouvez 🙂 je vous le conseille en tout cas car c’est meilleur). Avant de servir, retirer le cercle et saupoudrer de cacao.

trianon montage trianon montage

trianon montage

Pas de photo de l’intérieur, car ce gâteau n’était pas pour moi 😉

Trianon royal

Bon ap’ !

Trianon

trianon


Responses

  1. Votre gâteau est très beau! J’ai vu que « La Cuisine de Mercotte » http://www.mercotte.fr est aussi très fan des gâteaux de Christophe Felder.

  2. Quelle merveille! Une vraie création de grand pâtissière!

  3. par quoi peut-on remplacer la pâte praline ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :