Cuisine syrienne·Plats

Mloukhiyé

Me voilà de retour avec une recette syrienne « al mloulkhiyé » [ الملوخية ], un plat dont vous avez peut-être déjà entendu parler sous le nom de « meloukhiya » que l’on prépare en Tunisie ou en Egypte, dont il serait sûrement originaire. C’est un râgout d’une plante du même nom que le plat, la corète potagère (plus d’info ici ou ). En Syrie, on cuisine les feuilles de cette plante soit entières (dans la plupart des villes) soit hâchées (pas en fine poudre comme la version tunisienne) à Alep. L’aspect de ce plat ne donne peut-être pas envie mais il est en général très apprécié et se concocte pour les fêtes ou lors de réceptions.

La récolte de la corète se fait en Eté et c’est à cette période que les familles font leurs provisions de mloukhiyé pour l’année. Les feuilles sont mises à sécher puis gardées entières ou réduites (en frottant les feuilles entre les mains).

Aujourd’hui c’est la recette de la version hâchée que je vous livre. L’autre version (feuilles entières) est très différente que ce soit au niveau de la cuisson, de la texture et surtout du goût. Traditionnellement on utilise soit de la viande de mouton, soit du poulet.

Ingrédients (pour 6 personnes environ)

  • 3 tasses de mloukhiyé hâchée = environ 180 g
  • 5 gousses d’ail
  • 1 c.c de coriandre sèche moulue
  • 3 c.s de beurre clarifié
  • 700 g de viande de mouton
  • sel

Pour accompagner la mloukhiyé : du riz blanc et du citron

Préparation

Faire revenir la corète dans une sauteuse avec l’ail émincé, la coriandre et le beurre clarifié. 

Mélanger constamment pendant 15 minutes, pour ne pas qu’elle brûle, jusqu’à ce qu’elle prenne une couleur verte foncée. Cette étape permet d’ôter la texture gluante de la corète.

Dans une cocotte minute, faire cuire la viande (la recouvrir d’eau et saler).

Lorsque celle-ci est cuite, la retirer et la couper en morceaux. Puis ajouter la mloukhiyé au bouillon et remettre les morceaux de viande.

Laisser mijoter 20 minutes. Ajouter de l’eau ou faire réduire selon la consistance souhaitée.

Préparer un riz blanc ou aux vermicelles (comme expliqué dans un précédent billet ici) pour accompagner ce plat et l’assaisonner de jus de citron.

Sahten !

19 commentaires sur “Mloukhiyé

  1. J’en ai gouté dans une famille tunisienne ici à Montréal. Et j’en vois des versions congelées au supermarché libanais. Voici donc l’occasion de se lancer. Aurais-tu une bibliographie sur le thème de la cuisine Iran, Syrie…
    Merci et bonne journée.

  2. Enfin de retour! Je me demandais ce que tu mijotais, bon, une mouloukhié, tu as une bonne excuse!
    En fait, ma copine copte m’a fait gouter sa version, sans coriandre et j’aime bien; mais tout le monde a hurlé a Beyrouth que la mouloukhié c’est avec de la coriandre et ail, or else!
    Marrant, les passions déclenchées par une simple soupe. Bravo pour ta version by the way, très soigné comme d’habitude!

  3. en fin de retour !! un pur délice que tu nous présentes ici !! on le cuisine aussi on Algérie, plus particulièrement à l’est .merci pour la recette ! bises

  4. mmmmm, comme dirait Pierre Merci!!
    c’est un plaisir de te relire et de découvrir une autre façon de cuisiner la corete! Chez nous en Tunisie nous célébrons le nouvel an et le premier jour de l’Aid El Fitr avec ce plat. Tu peux rajouter quelques écorces d’orange un délice!!mmm
    à très bientôt!

  5. C’est superbe, je connaissais une version de ce plat avec de l’huile, qui me paraissait beaucoup trop grasse, ta version me convient beaucoup mieux.

  6. jesuis nee en Egypte ,a present je reside aux USA mes parents d
    Alep, si je peux ajouter un detail, en egypte on sert ce plat tout comme tu l a presente mais avec un onion coupe fin et on y ajoute a l onion du vinaigre de bonne qualite ou bien du jus de citron, aussi du pain syrien grillé en morceaux que chaque invite alors a son choix d ajouter dans son plat l onion/vinaigre ou jus de citron et pain grillé bon appetit
    on peut aussi faire la molokhea a base de poulet au lieu de la viandesi vous voulez cette recette c me ferait plaisir de la passer

    1. Bonjour Fina,
      Je serai ravi de recevoir votre recette égyptienne pour la molokhea car ce plat est d’origine égyptienne, selon mes connaissances. Merci d’avance.

  7. Merci bcp Fina !!
    Merci pour les infos que tu apportes, je crois que cette façon de servir (avec le pain et le vinaigre) se fait aussi à Damas et au Liban.
    Je fais aussi comme toi la mloukhiyyé avec du poulet ou même du lapin. C’est très bon !

  8. En tunisie on utilise la mloukhiyyé en poudre , ,qu’on laisse mijoté pendant plusieurs heures .

    Je serais bien tentée par la version syrienne,
    ça me donne l’eau à la bouche…miam

    merci pour ton partage!

  9. Nous les Syriens d origine, mais vivant en Egypte, c etait un plat la Mourokheya qu on servait les demanches.
    Maintenant que je reside aux USA mes enfants et petits enfants adorent la Molokheya, c est toujours la Molokheya congelee, achetee d un magasin Middle East. avec coriandre et ail legerement frit ensemble et ajouté au consomé de poulet.c est vraiment tres facile a faire. Essayez ce plat, si bon.

  10. Merci d’avoir partagé avec nous cette recette, je suis d’origine marocaine, mariée à un syrien, et je me suis très vite adaptée à la cuisine syrienne , que je cuisine aisément. Le mloukhiyé… j’en raffole!! C’est très bon, meme si comme tu l’as dit l’aspect peut un peu repousser, mais une fois qu’on y goute, on l’adopte hihi
    j’en ai fait gouté à ma famille marocaine et ils ont beaucoup aimé.
    Si tu as d’autres recettes syrienne, je suis preneuse 🙂

    Ah oui, dans ma belle famille, ils rajoutent qqes grains de cardamone aussi dans l’eau où cuit la viande. 😉

  11. J’adore ce site, merci pour les recettes detailles et les photos appetissantes!

    Ma grand mere (une aleppine) faisait ce plat d’une autre facon…je crois me souvenir qu’elle m’avait dit qu’elle l’avait apprise d’une amie palestinienne. Sa recette avait du poulet, anis etoile, 1 poivron vert et une tomate…c’est mon plat prefere, l’anis etoile donne un gout absolument unique et j’adore les feuilles.

  12. Al salam a3likum
    Je cuisine souvent la mloukhie à la palestinienne avec de l’ail et de la coriandre mais j’achète toujours de la mloukhie congelée sauf auj j’ai pris de la mlukhie sèche en suivant strictement la recette que tu proposes et c’est immangeable le goût est juste infecte je ne comprends pas c’est toujours un délice même sans riz mais aujourd’hui c’est juste une catastrophe
    Sur la boîte il est indiqué de laisser 30 mn ds de l’eau chaude puis d’essorer j’aurais du suivre ces consignes là quel gâchis …. on apprend ce n’est pas grave

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s